Le magazine antillais de la famille

Le Goûter, une pause indispensable

dans Ti Moun

Au même titre que les 3 autres repas plus “officiels” de la journée, le goûter participe à l’équilibre alimentaire et couvre les besoins nutritionnels des enfants en fin d’après-midi. Au retour de l’école, votre enfant réclame son goûter, rien d’anormal, il a besoin de recharger ses batteries.

L’importance du goûter.
Après une longue journée d’école, il est normal que votre enfant ait faim. Le repas de midi est déjà loin, il s’est beaucoup dépensé tant physiquement qu’intellectuellement et a donc besoin d’une dose d’énergie. Contrairement aux idées
reçues, le goûter est important et doit couvrir 15% des apports nutritionnels de la journée. Cette pause gourmande est donc essentielle, elle doit être une source importante d’énergie et permet aussi à l’enfant d’éviter les grignotages jusqu’au repas du soir. Un goûter bien équilibré ne fait pas grossir. Les enfants qui goûtent sont souvent plus minces que ceux qui ne le prennent pas, pour une simple raison, les calories sont mieux réparties durant la journée. Veillez à ce qu’il ne se prolonge pas et qu’il se prenne entre 16h et 17h30 et à deux heures du dîner.

Le goûter idéal
Si le goûter est un moment gourmand, il doit se composer de quatre types d’aliments. Un produit céréalier (pain, biscottes, céréales ou biscuits) qui apporte l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des muscles et du cerveau. Un produit laitier (un verre de lait, yaourt nature ou fro- mage) riche en calcium et en protéines indispensables à la croissance. Un fruit ou un jus de fruit, source de fibres et de vitamines. Et une boisson avec une préférence pour l’eau si votre enfant n’a pas bu de lait ou de jus de fruit, nécessaire pour se désaltérer.

Il est important de limiter les biscuits, sucreries et sodas. Exceptionnellement vous pouvez en mettre au goûter mais sans excès.

Cet instant doit être privilégié. Si vous êtes à la maison, dressez une table ou improvisez une version pique-nique dans le jardin et si vous êtes à la plage, une grande serviette ou un paréo afin de s’assoir tranquillement. Evitez de ne donner qu’un seul aliment comme un paquet de gâteaux. Faites en sorte de préparer le goûter avec soin, comme les autres repas.

Goûter et surpoids
Certains enfants présentent un surpoids, mais ce n’est pas une raison pour les priver de ce repas. Il vous suffit simplement de modifier les aliments que vous allez servir. Privilégiezlesfruits, les Antilles en regorgent. En fonction des saisons, mangues, goyaves, papayes, ananas ou une demi-banane. Remplacez les jus par de l’eau ou eau de coco et en guise de produit laitier un morceau de fromage faible en calories ou un yaourt 0%.

Une petite activité sportive après le goûter serait bienvenue, tour de vélo, baignade ou une courte marche.

Pour le goûter comptez pour les 3-5 ans, 200 calories les 6-9 ans, 250 calories et les 9-12 ans, 400 calories. (source santé magazine)
Le goûter est le repas préféré pour 42% des enfants de moins de 10 ans. (source santé magazine)
Sachez qu’un litre de sodas équivaut à 24 sucres. (source combiendesucre.fr)

Article suivant >

Découvrez tous nos articles Ti Moun

Découvrir
Notre dernier dossier
Mon copain le chien