Le magazine antillais de la famille

Le rugby et le developpement de nos enfants

dans Ti Moun

Le rugby est un sport de voyous joué par des gentlemans

Le sport et l’activité physique sont fondamentaux pour le développement de l’enfant. Les connaissances et aptitudes emmagasinées durant le jeu contribuent fortement au développement, non seulement du corps, mais aussi de l’esprit. Les bienfaits du sport pour l’enfant sont multiples, aussi l’activité physique diminue les risques de surpoids, fortifie le cœur, améliore la capacité pulmonaire et renforce le squelette en favorisant indéniablement la sociabilité et le développement psycho- moteur des enfants. En termes de santé physique et mentale, de nombreux rapports dé- montrent les effets positifs du sport et de l’exercice sur la santé, sur la croissance et sur le développement.

Dans le rugby nous considérons que l’enfant n’est pas un “petit homme” mais bien un “petit d’homme”, il est en constante évolution, en état de maturation progressive. Dès l’âge de 5 ans, nous allons accompagner l’enfant à la découverte et à la construction du rugby en sécurité de façon péda- gogique et non lui plaquer le rugby de l’adulte parce qu’il n’en est pas un.

Le rugby unit les jeunes joueurs autour d’objectifs clairs comme conserver le ballon, le récupérer, marquer, le tout dans le respect des règles du jeu. Il enseigne aux enfants l’esprit d’équipe, l’humilité, le respect, le dépassement de soi et la rigueur. Ce sport leur permet aussi de canaliser leur énergie, d’améliorer leur résistance à l’effort et à la douleur et leur permet de ne pas avoir peur du contact, de la chute ou de l’adversaire. Pour les enfants, c’est un sport très éducatif et une excellente école de la vie. Il développe la confiance en ses coéquipiers, le goût de l’effort et de la discipline.

La pratique du rugby chez l’enfant va permettre le développement d’un certain nombre de facultés telles que l’endurance, la coordination motrice, la force, la mobilité, la vitesse, la puissance, la résistance.

Avec le rugby, l’enfant apprend bon nombre de savoirs et de valeurs morales comme la discipline, la stratégie, la persévérance, l’envie de réussir, le respect, l’esprit d’équipe et le partage. On ne peut pas jouer solo au rugby ! Les joueurs doivent rester solidaires et s’entraider car c’est en groupe que se gagne un match, chaque action résultant en effet d’un travail collectif. L’enfant apprend ainsi à coopérer au sein d’un groupe, à élaborer des stratégies, à prendre des décisions, à agir dans une situation d’épreuve, à gérer sa sécurité et celles des autres et enfin à s’entraider et être solidaire.

Le rugby n’est pas réservé aux plus forts ou aux plus grands, la vitesse, l’agilité et la tonicité pouvant largement compenser la puissance. Aucune exigence de gabarits, tout le monde trouve sa place au sein du collectif. Si votre enfant est petit ou frêle, pas d’inquiétude : il pourra parfaitement s’intégrer. Pour les plus grands, à partir de 12 ans, les postes seront adaptés à la morphologie de chacun, la complémentarité au sein d’une équipe de rugby exigeant des physiques diversifiés.

Pour les timides : du collectif ou de l’affrontement physique, le rugby leur conviendra, car ils ne seront pas seuls sur le devant de la scène. A l’inverse, un sport de combat les aidera sûrement à vaincre leur timidité.
Pour les turbulents : de l’engagement physique, ce sport de combat leur permettra de canaliser leur énergie, dans le respect de règles de sécurité et de leurs adversaires.

Article suivant >

Découvrez tous nos articles Ti Moun

Découvrir
Notre dernier dossier
Mon copain le chien