Le magazine antillais de la famille

Papa, où-t’es ? -Stromaë-

Si c’est en 1968 que la France met à l’honneur les pères en officialisant leur fête au calendrier, c’est à peu près à la même époque que le questionnement sur leur rôle au sein de la famille survient. En réaction aux modèles particulièrement matriarcaux et face à une société nouvelle qui leur demande maintenant de s’impliquer, les papas d’aujourd’hui réinventent le schéma et prennent doucement leur place.

La place du père, une place à prendre et à réinventer.
Dans la mouvance des mœurs et des habitudes familiales à laquelle on assiste depuis une trentaine d’années, les papas d’aujourd’hui se sentent certainement un peu perdus. Entre l’éducation qu’ils ont eux-mêmes reçue et celle qu’ils souhaitent donner ou donnent à leurs enfants, il y a souvent un énorme fossé qui peut entraîner doutes et perte de repères. Où se situer entre le pater familias de leur jeunesse qui bien souvent laissait la maman gérer le quotidien, et le papa présent qu’ils aimeraient être, idéalisé dans les films, livres et magazines ? Comment se rendre disponible, apporter son soutien, son aide à la maison quand le modèle paternel est un peu flou ?
Car s’ils s’impliquent plus qu’autrefois dans l’éducation des enfants, on est encore loin du modèle pro-famille des pays scandinaves où les pères sont totalement investis.
Pourtant, les choses évoluent et une nouvelle génération de papas s’impose doucement. Des papas qui revendiquent plus de présence auprès de leurs enfants, plus de partage et de complicité.

Quand les papas entrent en scène
Nombreux sont les pères qui accompagnent maintenant leurs enfants à l’école, et même à la crèche ; Se chargent des devoirs, des activités, des rendez-vous médicaux, des sorties au parc. Ils n’hésitent plus à quitter le bureau plus tôt, demander des RTT, poser des congés pour s’occuper des enfants et acceptent d’adapter leurs agendas à ceux de leur progéniture…et des mamans !
D’autres prennent du temps pour partager leur passion : le sport, la pêche, la cuisine, les échecs. Ils enseignent à leurs petits les rudiments de l’activité et la pratiquer ensemble plus tard, avec bonheur.
Car oui, les papas ont envie d’exister et ils le manifestent ! Tout en gardant une certaine figure d’autorité au sein de la famille, ils revisitent la fonction paternelle en y apportant plus de douceur et de connivence. De présence tout simplement. Vecteur essentiel des valeurs de la famille dont ils sont l’un des deux piliers, les papas d’aujourd’hui jouent en réalité le plus beau rôle de leur vie : celui d’accompagner leur enfant.

 

A la rédaction, nous avons eu l’opportunité d’interroger Franck Castell, un tout jeune papa qui nous confirme, par ses propos, que l’ère des pères modernes est arrivée !

Bonjour Franck. Vous êtes papa de 2 petits garçons de 11 et 6 ans Depuis leur naissance, qu’est-ce qui a changé pour vous et dans votre quotidien ?

Etre papa a complètement changé ma vision de la vie ! Ce fut une heureuse révélation. J’organise mes journées afin de ne manquer aucune étape de leur vie.

Comment vous impliquez-vous dans leur quotidien ?

Nous partageons beaucoup de choses et notamment une passion qui nous rapproche, le surf. Dès que possible, nous organisons des week-end camping ou des voyages pour nous retrouver dans un univers différent du quotidien. Il y a bien sûr les aspects moins sympas mais incontournables comme les séances de devoirs quotidiens.

Ressemblez-vous à votre propre papa dans votre mode d’éducation ?

Non ! J’essaye de les conseiller, de les motiver, de les guider sans leur mettre de pression.

Quelles valeurs aimeriezvous leur transmettre ?

Avant tout, le respect d’eux mêmes, des autres et de notre environnement. Ensuite, la valeur du travail et du dépassement de soi. Enfin, la découverte des saveurs pour un corps sain tout en respectant la biodiversité de la planète.

Comment vous imaginez-vous dans 20 ans avec eux ?

J’espère qu’on restera complices toute notre vie…

Merci Franck d’avoir joué le jeu des questions-réponses avec Ti Moun Magazine.

Article suivant >

Découvrez tous nos articles Parents & futurs Parents

Découvrir
Notre dernier dossier
Éveillez le goût de bébé