Le magazine antillais de la famille

Qui es-tu Papa-Noël ?

Santa Fé, Saint-Nicolas, Babbo Natale, Joulupukki ou Papa-Noël, quel que soit son petit nom, le Père Noël fait partie intégrante de l’ambiance et de la magie de Noël. Dans la belle nuit du 24 décembre, alors que le monde est en fête, il vient en toute discrétion et en un temps record, déposer les cadeaux dans les foyers de la terre entière. Ni vu ni vraiment connu, avec sa hotte bien garnie sur le dos, le Père-Noël entretient sa propre légende depuis des siècles.

D’où viens-tu avec tes grandes bottes ?

La fête de Noël a toujours été l’occasion d’offrir des cadeaux aux enfants sans qu’il y ait forcément de référence religieuse à cette tradition.

Mais depuis le XIXème siècle en occident, le Père Noël, personnage folklorique qui trouve ses racines dans les croyances antiques et païennes, se joint aux festivités pour le plus grand bonheur des petits !

Il devient même, avec sa bonne bouille, sa barbe blanche et son rôle sympathique de distributeur officiel de cadeaux, le personnage le plus aimé des moins de 6 ans.

Pourtant, avant que les Etats-unis ne le mettent au premier plan dans les années 1880, on retrouve sa trace loin dans le nord de l’Europe au travers du Dieu Odin qui, à cheval sur un nuage, apportait aux enfants leurs récompenses par des objets qu’il déversait en forme de pluie.

Réfutant les images païennes auxquelles elle oppose les Saints, l’Eglise Catholique du Moyen-Âge préfère confier la mission de gratifier les enfants sages au célèbre Saint-Nicolas, Evêque de Mire, représenté d’ailleurs avec une longue barbe blanche et un bel habit rouge… mais à dos d’âne.

Le Père-Noël, avec son allure débonnaire, revient cependant sur les devants de la scène et dans l’imagerie collective vers 1930.

Depuis, il nous accompagne chaque fête de fin d’année.

Et au-delà du fait qu’il nous gâte, il nous apporte joie et bonne humeur en cette période de partage et de réjouissances.

D’ailleurs les enfants l’attendent avec impatience et trépignent déjà autour du sapin.

Ils leur tarde tant que le grand jour se lève…

Comment lui dire que le Père-Noël n’existe pas…

Loulou vient de rentrer à l’école et déjà vous sentez que l’idée du Père-Noël va entraîner quelques questions saugrenues … Outre le : “Tu l’as déjà vu, toi, le Père-Noël ?” qui vous pend au nez, vous vous demandez comment lui dire la vérité …

Pas de panique, l’imagerie du Père-Noël se façonne avec l’âge. Plus l’enfant grandit, plus il se doute de la machination et l’admet, sans grande rancune et plutôt avec amusement.
 

Les discussions avec les copains auxquelles vous n’assistez pas suffisent aussi souvent à forger son opinion. Rien ne sert dès lors de le “laisser” croire.

Très vite il sera ravi, à son tour, de jouer le jeu du grand mystère avec les plus petits !

Article suivant >

Découvrez tous nos articles Parents & futurs Parents

Découvrir
Notre dernier dossier
Éveillez le goût de bébé